Bienvenue dans le monde de M F Bellamy !

Bonjour et bienvenue à vous, lectrices et lecteurs aventureux, qui avez décidé de vous perdre dans mon univers !

Moi c’est M F Bellamy et je serai votre hôtesse durant ce voyage au Royaume des Pécheurs et des Corbeaux. 

Ainsi, comme nous allons passer pas mal de temps ensemble, je vous propose de me découvrir dans cet article plein de renseignements croustillants à mon sujet (enfin, presque). 

Ça c’est moi, avec Mélanie, elle est ravie de faire votre connaissance.

Pourquoi M F Bellamy et qui suis-je ?

M F sont mes initiales, prénom Margaux, quant à Bellamy, il s’agit du patronyme de la famille dont je raconte l’histoire au fil de mes sagas. 

Bon, à la toute base, j’ai choisi Bellamy parce que je suis fan de l’âge d’or de la piraterie et que Sam Bellamy n’était pas l’un des pirates les plus connus. Et puis, fait amusant, la plupart des noms de famille de mes personnages sont inspirés des noms d’arrêt de bus et de tram de ma ville de naissance, Bellamy en faisant partie. 

Je suis née en 1992, ce qui fait de moi un gémeaux ascendant lion (meilleur signe astral et excellent ascendant, vous allez forcément m’adorer).

Je suis passionnée par l’écriture et tout ce que je fais est en rapport avec cette activité : je customise des figurines pour créer mes personnages, je construis des plans toute la journée, je partage constamment à ce sujet avec ma compagne C.M. Stern, et surtout je ne parle quasiment que de ça.

En gros, je suis auteure à temps plein (et en plus je suis chiante). 

Quel a été mon parcours d’auteure ?

J’ai débuté l’écriture en 2007, parce que j’ai toujours aimé inventer des histoires et que je commençais vraiment à avoir l’âge d’arrêter de jouer aux Barbie (j’adore toujours autant les poupées, comprenons-nous bien, j’en ai de sublimes collector exposées dans des vitrines, mais à 14 ans il était temps de passer à autre chose). C’est comme ça que sont nés mes premiers personnages. 

Hannah, Helena, James, Andrew, William, Christian, puis Margot, Cyrus, Arsène et tous les autres, ils ont fait leur apparition, petit à petit, et ne m’ont plus jamais quittée. Aujourd’hui, ils existent tous encore et auront chacun un roman ou une nouvelle qui lui sera consacré. 

Concernant ma carrière d’auteure à proprement parler, j’ai publié un premier livre en 2012, William au Pays des Merveilles, qui était une sorte de première version de WONDERLAND. Pour le reste, sachez que je bosse toujours (et donc depuis 2007) sur la saga Le Bal des Corbeaux, que j’écris et réécris à l’infini (mais j’ai décidé que cette fois serait la dernière) et qui est finalement ma saga de base.

Eh oui ! La saga Le Royaume des Pécheurs, avec laquelle j’ai commencé à publier, est un spin-off des Corbeaux. C’est fou, non ? Et pas commun, je vous l’accorde, généralement on fait l’inverse.

Mais ne serait-ce pas chiant de toujours faire comme tout le monde ? 

En octobre 2020, j’ai décidé de recommencer à partager mes écrits. Avant de m’auto-publier, j’ai partagé WONDERLAND sur Wattpad pour tâter un peu le terrain : l’accueil ayant été très chaleureux par les lecteurs, j’ai été confortée dans l’idée que je voulais publier et a commencé le gros travail d’édition. 

C’est ainsi que le 20 septembre 2021, j’ai publié le premier tome de la saga Le Royaume des Pécheurs, WONDERLAND, dans une version parfaitement revue et corrigée pour qu’elle soit la plus pertinente et la plus cool possible. 

J’ai été extrêmement ravie de cette sortie. J’ai toujours dit que j’écrivais pour partager mon monde et pour donner vie à mes personnages et ça a été chose faite : mes lecteurs ont adoré Allister ! 

Bon, bien sûr, je n’ai pas fait totalement l’unanimité, mais on ne peut pas plaire à tout le monde (ou sinon il faut s’inquiéter, à mon sens). 

En novembre, j’ai décidé de proposer une nouvelle pour Halloween, #EVACHALLENGE, et pour Noël, je me suis associée à C.M. Stern pour écrire 3 Voeux pour Noël. Le tout toujours dans la saga Le Royaume des Pécheurs.

Il faut savoir qu’absolument tout ce que je publierai sous le nom de M F Bellamy sera liée au même univers, avec les mêmes personnages et les mêmes mythologies. Du coup, quand vous lisez un Pécheur ou un Corbeau, vous pouvez être sûrs de croiser des lieux ou des personnages que vous connaissez déjà, pour un monde ultra riche ! 

Avouez que c’est méga cool ! C’est ce que j’adorerais retrouver dans mes lectures, alors j’ai décidé de le mettre en place dans l’écriture. 

En mars 2022, j’ai sorti le second tome des Pécheurs : SAMEDI. 

Je suis vraiment fière de ce livre qui, en plus d’être mon premier FF, est le premier à vraiment plonger le lecteur dans mon univers, toujours aussi déjanté, avec des personnages haut-en-couleurs et plein de rebondissements, mais surtout teinté d’épouvante et très empreint de la problématique de la mort. 

Très peu, hein, ne vous en faites pas, mais ça a été une révélation pour moi : j’aime jouer avec la peur et mon imaginaire assez sombre, malgré ce qu’on peut en voir au premier abord, s’y prête parfaitement. 

On parle quand même de Royaume des Morts, d’Enfer et de créatures surnaturelles : si vous ne frissonnez pas un peu avec ça, c’est que j’ai manqué quelque chose. 

Actuellement, je suis sur la rédaction des dernières versions de la saga Le Bal des Corbeaux. Je prévois un début de publication pour 2024, ce qui nous emmène à la partie suivante de cet article. 

Quels sont mes objectifs d’auteure ?

Tout d’abord de finir mes sagas commencées depuis plus de dix ans. Et quand je dis finir, j’entends écrire les 5 tomes (minimum) prévus par saga et les publier, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y aura pas un tas de spin-off à côté (j’en ai déjà un d’établi pour les Corbeaux donc…).  

Mes prochains projets sont la publication du tome 3, en janvier 2023 et du tome 4, en juin 2023. Il faut savoir que les premiers jets sont déjà fait depuis un moment et qu’il me suffit de les corriger pour pouvoir les publier. 

Ensuite, mon vrai gros objectif, ce serait que chacun de mes personnages (seul ou en couple) ait au moins une nouvelle à son sujet, le mieux serait même de tabler sur des romans.  

Autre chose qui me tient à coeur, c’est d’offrir du divertissement. Je ne suis pas là pour vous faire des leçons de morale, pour faire des exercices de style ou pour dénoncer quoique ce soit. Mes livres sont là pour vous faire rêver (et parfois cauchemarder un peu), mais surtout pour vous permettre de vous évader dans un monde plein de nuances, d’aventures et de personnalités atypiques. 

Quels thèmes sont le plus souvent abordés ?

La mort, principalement, les responsabilités, mais aussi la foi, que ce soit en soi ou dans quelque chose de plus grand, de palpable ou de totalement imaginaire. 

Et je tiens à ce que mes personnages aient des sexualités, des origines et des croyances diverses et variées.

Quelles sagas sont prévues ?

Le Royaume des Pécheurs et Le Bal des Corbeaux, en plus de ma participation à celle de C.M. Stern, dont je ne peux pas encore vous dévoiler le nom (mais dont je suis méga fière de faire partie). 

Que puis-je vous dire de la saga Le Royaume des Pécheurs ?

Il s’agit d’une saga d’Urban Fantasy, centrée sur les personnages Allister & Myriam Iscariot, les héritiers du Royaume des Pécheurs, la société des démons sur terre. On y rencontre aussi Zoé, une sorcière vaudou, Noah, un homme plein de mystères, et Samuel (personnage de C.M. Stern), l’âme soeur d’Allister.

Les cinq livres prévus pour ce cycle sont des bijoux de divertissement (non, ce n’est pas arrogant, c’est vendeur !), déjantés et rythmés à souhait. Les personnages sont humains, drôles, badass et attachants, avec une touche délicieuse de folie. 

Les narrateurs sont Allister et Zoé, mais si chacun a sa romance, ce n’est pas le sujet de leurs aventures ! D’ailleurs, en parlant de couple, les livres de cette saga sont soit classés MM (gay) soit FF (lesbien).

Que puis-je vous dire de la saga Le Bal des Corbeaux ?

Cette fois-ci nous sommes sur une saga de genre fantastique, option dark romance et épouvante. Nous y suivons les Corbeaux, héritiers de la Mort, des faucheurs d’âmes : la famille Bellamy (c’est à eux que je dois mon nom, voyez-vous). 

La saga se découpe en trois : un tome « introduction », une pentalogie et un tome « conclusion ». Chaque roman mettra en scène un couple, dont la romance sera aussi importante que l’intrigue. 

Contrairement aux Pécheurs, qui sont facilement accessibles à n’importe qui, les Corbeaux seront bien plus sombres.

Ouais, en fait, si on devait faire un bingo des thèmes sulfureux, cette saga les cocherait tous, avec une pléiade de TW (mises en garde). 

Le Bal des Corbeaux n’est pas fait pour choquer, mais je l’ai créé pour qu’il soit à l’image de ses personnages : sombre et empreint d’aliénation, souillé de vices. 

Folie, mort, secte, hantise et au-delà seront au rendez-vous pour ces livres apocalyptiques !

Qui sont mes personnages préférés parmi les miens ?

James Bellamy : l’homme idéal selon mes critères, fascinant et dangereux, aussi charmant que terrifiant, tourmenté et tourmenteur à la fois

Asmodée Iscariot : la femme séductrice et intelligente, qui cache merveilleusement bien son jeu en changeant de masque à chaque interlocuteur

Edwige Delorme : la cinglée par excellence, sadique et dominante, avec un humour noir qui n’a d’égal que sa cruauté, mais qui cache une certaine fragilité 

Hannah Rosenberg : névrosée à souhait, dépendante et passionnée, elle est sûrement mon personnage le plus torturé et le plus pervers, avec un don certain pour l’auto-destruction

Qui sont mes personnages préférés chez les autres ?

Ha ha ha ! Là il va falloir faire une liste ! 

V (V pour Vendetta, Alan Moore) : bon et mauvais à la fois, ou ni l’un ni l’autre, prêt au pire pour le meilleur, avec des convictions et des principes propres à lui, déterminé et violent, pur produit de ce qu’on a fait de lui. Il est le justicier le plus sombre et le plus fascinant qui soit. 

Capitaine Jack Sparrow (Pirates des Caraïbes – La Malédiction du Black Pearl) : morale douteuse, charisme d’enfer, personnalité ambivalente : impossible de savoir si Jack est fou ou s’il est un génie (deux qualités qui vont souvent ensemble, selon ses mots). 

Nesta Archeron (Un Palais de Flammes d’Argent, Sarah J. Maas) : d’abord froide et détestable, Nesta est ce genre de personnage qui se cache sous une carapace opaque, belle et monstrueuse à la fois. Sa dépression, son courage, sa passion, son humanité et sa puissance, font d’elle une véritable oeuvre d’art. 

Esmeralda (Le Bossu de Notre-Dame, Disney) : forte, déterminée, courageuse, bienveillante et altruiste, Esmeralda est clairement mon premier amour (ouais, depuis mes 4 ans, j’ai pas réalisé tout de suite que j’étais amoureuse d’un personnage, féminin en plus). J’aime tout chez elle.

La Mariée Fantôme : on parle plus d’archétype que d’un personnage en particulier. Mélanie Ravenswood de l’attraction Phantom Manor à Disneyland Paris, Emily des Noces Funèbres de Tim Burton… J’adore cette figure de l’amoureuse en peine, qui hante les vivants à la recherche de son fiancé. 

Octavia Blake (Les 100, série télé) et Mazikeen (Lucifer, série télé) : la guerrière, la meneuse, l’incomprise, celle qui est forte et qui se bat autant pour sa cause que pour cacher ses failles. Elle a une histoire compliquée, a subi des traumatismes atroces, et pourtant elle continue de garder la tête haute et de lutter. 

Le Joker (Dark Night, Nolan) : l’agent du chaos par excellence, celui qui méprise la société et n’a pour but que de faire régner l’anarchie, parce que ça l’amuse. Pas de plan de conquête du monde, pas d’ambition de régner, juste le plaisir de faire le mal pour le mal. 

Sebastian (Black Butler, Yana Toboso) et Ryuk (Death Note, Tsugumi Ōba) : les entités surnaturelles qui se jouent des mortels en les accompagnant et les poussant dans leurs sombres projets, à l’affût du moindre faux pas pour récupérer leurs âmes, n’ayant pour intention que leur divertissement personnel. 

Bellatrix Lestrange (Harry Potter) : la folle, celle qui n’a pas la moindre morale, qui se moque du sort d’autrui, mais qui en même temps est une amoureuse transie et un fidèle lieutenant, pleine de nuances et de malice. 

Quels sont mes films préférés ?

Quels sont mes dessins animés préférés ?

Quels sont mes livres préférés ?

Quels sont mes mangas préférés ?

Quelles sont mes séries préférées ?

Quelles sont mes autres sources d’inspiration ?

Mais aussi la mythologie antique, égyptienne, scandinave, gréco-romaine. 

L’occulte en règle général, la démonologie et les légendes urbaines

La Bible, et plus particulièrement le Livre de la Révélation (L’Apocalypse selon Saint-Jean) et l’Ancien Testament. 

Les sectes, actuelles ou anciennes.

La littérature fantastique classique, type Théophile Gautier, ou encore Edgar Allan Poe.

Avec ça, vous avez déjà un très bon aperçu de mon imaginaire, de ce que j’aime, et de ce qui m’inspire

Alors ? Qu’avez-vous pensé de cette petite plongée dans ma tête ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.